bd1
Soutien aux réfugiés du Zimbabwe vivant dans le centre-ville de Johannesburg
Dessine l’Espoir a mis en place un projet de soutien à la communauté zimbabwéenne du centre-ville de Johannesburg. Cette action comprend l’amélioration des conditions d’hygiène, la construction de sanitaires, fourniture de matelas et draps, chauffage et soutien nutritionnel, pour le centre de soins des patients affectés par le VIH et la tuberculose.
Publié le : 2010-10-27 - Dernière mise à jour le 2017-07-22
Langues disponibles pour cette page :
UNE EGLISE COMME REFUGE

Cette communauté regroupe plusieurs centaines de personnes ayant trouvé refuge depuis 2004 dans l’église “Central Methodist” de Johannesburg, située en plein centre-ville. Entre 1000 et 2000 personnes, hommes, femmes et adolescents dorment chaque nuit dans cette grande église de 4 étages.


L'église de Prichard street dans le centre-ville de Johannesburg. Le 4ème étage.

UN LIEU MULTIFONCTIONS

La journée, les salles les plus grandes, y compris la nef de l’église, font office de salles de cours pour les jeunes réfugiés.

Une crèche est aménagée en sous-sol pour les plus petits dont les mamans ont un emploi.

La nuit, les larges couloirs de l’église se transforment en dortoirs de fortune ou les hommes dorment à même le sol, tandis que les femmes s’entassent dans la nef principale. Une quinzaine d’adolescents dorment au dernier étage devant une baie vitrée aux carreaux cassés.

Les plus petits ne passent plus la nuit dans l’église suite à des complications avec les autorités sud-africaines et les mères de ces enfants doivent trouver refuge ailleurs.

Au fil des années, la vie interne de l’église s’est toutefois un peu organisée puisqu’on compte un couturier, un professeur de français, une petite bibliothèque et un centre de soins pour les personnes souffrantes et ayant besoin de rester au lit la journée.



UN SOUTIEN DE PREMIERE NECESSITE

Dessine l’Espoir a décidé de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des personnes hébergées dans l’église. Ce soutien se traduit de plusieurs manières:

-Fourniture de lait pour les plus petits accueillis dans une crèche au sous sol du batiment.

- Aménagement d’un petit atelier de couture avec du matériel déjà existant et formation de 15 femmes à la couture par un tailleur membre de cette communauté.
La formation s’est faite en conciliant besoins urgents du centre et apprentissage, les applications répondant à des besoins immédiats pour améliorer la condition de vie des réfugiés, et en particulier de ceux touchées par le VIH et le SIDA:

-Soutien aux conditions de couchage des adolescents: réparation des vitres cassées, réalisation et installation de rideaux épais, protégeant à la fois du soleil l’été, et du froid en hiver, draps, couvertures.





-Soutien en matériel au centre de soins : lits, draps, couvertures, contribution hebdomadaire en nourriture, réfection des sanitaires et construction de douches, achat de chauffages pour le “Home Base Care”, centre de soin et d’accueil des malades sur place.

Cette communauté étant particulièrement touchés par le VIH, la prévention et l’accès aux préservatifs, dans ces conditions, sont de première nécessité. Avec des volontaires d’un bureau de Médecins sans Frontières, situé à proximité de l’église, un groupe de soutien de patients séropositifs a été formé, et une activité d’emballage de préservatifs a lieu une fois par semaine au sein de ce groupe.

Pour l’occasion, une nouvelle série de préservatifs, avec des messages de prévention en Chona (langue principale du Zimbabwe), ont été imprimés par l’association.





Sur le même sujet:

Soutien nutritionnel Soutien nutritionnel et scolaire aux enfants défavorisés de la région de Ladysmith
Les enfants en situation de vulnérabilité, dans la région de Ladysmith, reçoivent depuis 2011, un soutien nutritionnel et un accompagnement social dans le centre "Halfway House" construit par Dessine l'Espoir.

Soutien aux enfants défavorisés Halfway House pour les enfants défavorisés de la région de Ladysmith
Construites en milieu rural, les "Halfway Houses", littéralement « Maisons de mi-chemin », sont destinées à accueillir et encadrer les enfants solarisés de milieux particulièrement défavorisés.

Blog L'actualité des projets de terrain
L'actualité des projets de terrain de l'association